Boutique

9 raisons valables pour arrêter de juger les filles aux cheveux défrisés

Par Audrey B. dans Cheveux Afro, Cheveux Défrisés

9 raisons valables pour arrêter de juger les filles aux cheveux défrisés

« Tu n'es pas fière d'être une noire », « Aliénée », « À force de te défriser, tu deviendras chauve ». Ce sont là quelques commentaires auxquels les filles défrisées ont droit depuis un certain temps. Pour être plus exact, ce type de critiques s'est accru depuis qu'un mouvement de prise de conscience des filles de la communauté noire et métissée sur leur rapport avec leurs cheveux a commencé.

Le phénomène est tel qu'internet abrite aujourd'hui plein de sites, blogs, pages Facebook et autres canaux destinés à promouvoir les cheveux crépus. Cela suffit-il donc pour persécuter les filles qui préfèrent avoir les cheveux défrisés ? Voici 9 bonnes raisons pour comprendre qu'il n'est pas cool de critiquer celles qui préfèrent défriser leurs cheveux afro.

 

Si tu es convaincue que ton choix de porter des cheveux naturels est meilleur, tu te trompes de combat

Pourquoi critiquer une personne pour un choix qu'on a soi-même fait pendant plusieurs années ? Ce n'est pas parce que tu as par exemple fait l'expérience d'un défrisage mal maîtrisé qui t’a contrainte à passer par des transitions capillaires pour revenir au naturel que tu vaux mieux que les filles défrisées. En effet, les filles qui ont toujours gardé leurs cheveux naturels sont très peu nombreuses à critiquer les autres. A croire que la prise de conscience après un mauvais entretien de son propre défrisage crée une sorte d'aigreur chez certaines.

1. Le fait d'avoir les cheveux naturels n'est pas synonyme d'appartenance à une élite

Vu l'engouement que créent les multiples pages Facebook et Blogs Personnels invitant les filles noires et métissées à porter fièrement leurs cheveux crépus, celles qui en ont fait le choix ont tendance à se considérer comme faisant partie d'une élite. En effet, porter des cheveux naturels aujourd'hui est synonyme d'émancipation pour certaines qui n'hésitent pas à se croire au-dessus des filles défrisées.

Au contraire, c'est plutôt toi qui devrais te poser des questions sur tes réelles motivations quant à tes cheveux naturels. Si tu ne les portes que pour te donner l'impression d'être membre d'une classe supérieure, il vaudrait mieux revenir sur terre. Après tout, il s'agit simplement d'un choix que chacune est libre de faire.

2. Le fait d'avoir les cheveux naturels ne signifie pas devenir membre d'un mouvement

L'apartheid, c'était il y a plusieurs années, et encore le mouvement était sous-tendu par une quête de liberté avant tout. Pourquoi alors plus de 20 ans après, tu veux créer de profondes divergences au sein même de la communauté à laquelle tu appartiens ? Porter tes cheveux afro ou tes cheveux antillais ne te donne absolument pas le droit de partir en guerre contre les filles défrisées. C'est tout à fait nul de s'inscrire dans une telle démarche. Il y a toujours eu des femmes africaines et afro-métissées portant leurs cheveux naturels, et ce bien avant toi. Mais ce n'est pas pour autant qu'elles s'en prenaient aux autres qui n'en faisaient pas de même.

3. Les cheveux naturels, ce n'est pas une affaire de religion ou de secte

On entend parfois des filles dire « J'ai converti ma sœur/copine aux cheveux naturels ». C'est comme si tu es une prédicatrice qui se présente devant les autres pour leur lire un évangile sur l'identité culturelle. Tu ne convertis personne, chacune fait un choix libre. Ceci est d'autant plus vrai que si la personne que tu dis avoir convaincue de revenir aux cheveux naturels n'a pas choisi de le faire en toute conscience, tu la verras très vite se remettre au défrisage.

4. Porter des cheveux crépus ne signifie pas être plus naturelle qu'une fille défrisée

Tu veux faire croire que tu es la plus naturelle des femmes rien qu'en portant des cheveux crépus ? Ne te maquille-tu pas ? Es-tu plus sûre d'être séduisante en portant un afro sans maquillage ou plutôt avec un maquillage encore plus prononcé ? Si tu réussis à répondre honnêtement à cette question, tu comprendras que tu n'es nullement plus naturelle qu'une autre.

5. Porter des cheveux naturels, ce n'est pas être plus heureuse que les autres

Ce n'est pas en portant des cheveux naturels que tu es nécessairement heureuse et naturelle (Nappy = Natural and Happy). Et même temps, si tu es réellement naturelle, cela n'induit en rien que tu es plus heureuse ou plus fière d'être noire Afro-Antillaise ou Noire Africaine. Ça n'a vraiment rien à voir. Les vrais Nappy, elles sont dans les villages reculés d'Afrique où elles continuent de se faire des tresses au fil sur leurs cheveux crépus sans avoir aucune idée de ce que c'est que le maquillage, les mèches, et autres rajouts dont pour la plupart tu ne peux te passer.

Cesse de te voiler la face !

Tu critiques les filles qui se défrisent alors que tu n'es pas loin d'elles. Penses-tu vraiment que tu es à 100% naturelle toi-même ? Où est passé l'ouverture d'esprit et l'acceptation des autres ?

6. Comme les filles défrisées, tu portes des vanilles avec rajouts, tissages, perruques ...

Vous ne devez pas être nombreuses à ne pas porter des perruques ou à faire des tresses ou tissages avec rajouts. Tu diras que ce sont des coiffures protectrices, mais les filles défrisées peuvent en faire de même. Pourquoi est-ce que tu ne t’en tiens pas aux bantu knots ou aux vanilles sans rajout par exemple ? Une fois encore, chacune porte la nature de cheveux qui lui plaît et avec laquelle elle se sent bien et belle.

7. Le défrisage est un type de lissage des cheveux

Au même titre que le lissage brésilien, le lissage japonais ou le fer à lisser traditionnel, le défrisage est un type de lissage. De la même manière que certaines filles préfèrent porter un lissage au défrisage, il est possible à une fille portant des cheveux bouclés ou crépus de se faire lisser temporairement sa tignasse. Ça relève simplement d'une envie de changer de tête pour un temps, tout comme les filles défrisées choisissent de porter des perruques sous forme d'afro, histoire de changer un peu de look.

8. Crépue ou défrisée, l'essentiel est de trouver les bons soins

Tu es crépue oui, mais cela veut-il dire que tu prends mieux soin de tes cheveux qu'une fille défrisée ? Et puis, qu'ils soient lissés de façon permanente ou crépus, tes cheveux te remercieront toujours pour tes routines capillaires et autres soins. Les cheveux crépus sont plus fragiles que les autres types de cheveux. Le fait que les cheveux crépus donnent un aspect plus épais que les cheveux défrisés, par exemple, ne veut pas dire qu'ils sont plus résistants.

Bien au contraire, la plupart des cheveux crépus sont secs et fragiles et il leur faut beaucoup de soins pour arriver à les dompter. L'hydratation des cheveux crépus est particulièrement essentielle pour les rendre plus malléables.

9. Chutes et casses concernent autant les crépues que les défrisées

Comme il a été dit plus haut, des cheveux qui ne reçoivent pas un certain volume d'hydratation par semaine et des soins adéquats et réguliers n'auront aucune beauté. Qu'ils soient naturels ou défrisés, les risques d'endommagement sont les mêmes. Occupe-toi donc de prendre soin de tes cheveux au lieu de perdre du temps à critiquer les filles défrisées.

De plus, beauté noire ne rime pas qu'avec cheveux naturels. Avec ses extensions et son sublime teint noir, Naomi Campbell n'est pas moins une belle femme noire que la star hollywoodienne Lupita Nyong'o. La beauté noire ne se base aucunement sur la nature des cheveux que porte chacune.

Conclusion

Une femme qui ne fait que critiquer les autres, quelles qu'elles soient, n'a rien de séduisant. La fille défrisée que tu critiques est certainement plus attirante que toi-même, juste à cause de son sens de la tolérance. Montre donc que tu es une personne humaine à part entière par ton attitude à l'égard des personnes qui ne font pas les mêmes choix que toi. Etre naturelle, belle et heureuse, c'est aussi être « hair play » !

 

| Aucun commentaire pour le moment

Vous avez aimé cet article?

Ajouter un commentaire :