Boutique

5 pré-requis à valider avant de faire un Wave Texturiser

Par Audrey B. dans Cheveux Afro, Entretien des Cheveux, Soins des Cheveux, Traitement Chimique

5 pré-requis à valider avant de faire un Wave Texturiser

Envie de changer de look ? Le Wave Texturiser est une excellente option. Mais avant de te lancer, il faudra respecter certaines règles basiques. Si tu pensais que le wave se réalise sans précautions, tu avais tort car en tant que traitement chimique, il représente tout de même certains risques pour tes cheveux et ton cuir chevelu.

 

1. Ne pas avoir recouru au défrisage récemment

Tu te dis que les produits utilisés pour le wave sont moins chimiques et donc moins nocifs. Peut-être qu'une petite application ne ferait aucun mal à ta chevelure ? Bien que la composition des produits défrisants et texturants soient différents, ils restent aussi chimiques les uns que les autres. Saque que une application successive correspond à une utilisation abusive.

Tes cheveux ont besoin d'être débarrassés de tous les effets du défrisant avant de pouvoir supporter un autre traitement non naturel. Je ne pense pas que tu sois prête à risquer la chute inévitable de tes cheveux.

2. Ne pas avoir fait de coloration les semaines précédentes

Tu rêves peut-être d'un changement radical, alors tu as envisagé de te faire un wave et une coloration en même temps. Là encore, la chimie constitue un blocage. Les produits utilisés dans ces deux procédés restent agressifs pour tes cheveux. Il est donc impératif de laisser tes cheveux au repos durant au moins 15 jours. N'oublie pas que les cheveux crépus sont secs et cassants (bref, fragiles) de nature. Il faut à tout prix éviter de les attaquer excessivement à coup de produits chimiques.

3. Etre certaine d'avoir un cuir chevelu en bonne santé

Tu pensais probablement que l'état de ton cuir chevelu n'a aucun rapport avec ton envie de wave puisque le produit serait uniquement appliqué sur la chevelure. Désolée de te décevoir, mais si tu as un cuir chevelu irrité, n'envisage même pas l'application d'un texturant. L'irritation vient peut-être d'une allergie à un composant utilisé récemment ou de ton état de santé ? Quoi qu'il en soit, il faut prendre soin du cuir chevelu avant de recourir à un quelconque produit texturant.

4. Avoir fait un soin profond pour optimiser la protection de la chevelure

Le fait que les crèmes texturantes soient perçues comme moins agressives que les défrisants laisse souvent supposer que les cheveux n'ont pas besoin de soins spécifiques. Tu devras avant tout protéger ta fibre capillaire pour être certaine de ne courir aucun risque inutile.

L'idéal est de réaliser le soin 1 semaine à l'avance pour mettre toutes les chances de résistance à tes beaux cheveux. Je tiens à préciser que l'utilisation de produits naturels est fortement recommandée. Nourris, fortifiés et hydratés, tes cheveux auront moins de mal à supporter les effets d'un produit chimique, aussi léger soit-il. 

Pour cela, je te recommande vivement le Soin Profond de Vioplantes. Ce soin aux Huiles Essentielles est le soin parfait pour renforcer les cheveux en s’attaquant directement à la fibre capillaire. 

5. Disposer d'un produit pour protéger le cuir chevelu

Le grand jour est (enfin !) arrivé et tu es prête à changer de tête. Dans ton hâte, tu pourrais oublier ou négliger volontairement la protection du cuir chevelu. Et pourtant, cette partie de ta tête n'est pas à l'abri d'un contact accidentel avec le produit texturant. Il faut appliquer une brillantine afin d'éviter les risques de brûlure. Certaines femmes afro-métissées optent pour de la vaseline ou du beurre de mangue. D'autres ont recours à l'huile d'olive. Le choix ne tient qu'à toi ! 

Je te recommande une Brillantine à la Cire d'Abeille. Attends quelques heures après l'application du produit protecteur pour bénéficier d'une protection maximale.

Conclusion

La Beauté Noire que tu es est maintenant parée pour la grande aventure du Wave Texturizer. Ne néglige aucune de ces étapes et tu verras que le résultat sera à la hauteur de tes attentes.

| Aucun commentaire pour le moment

Vous avez aimé cet article?

Ajouter un commentaire :