Boutique

9 erreurs à éviter quand on a des cheveux en transition

Par Audrey B. dans Cheveux en Transition, Entretien des Cheveux, Soins des Cheveux

9 erreurs à éviter quand on a des cheveux en transition

La transition te tente ? Tu sais peut-être déjà qu'elle désigne le fait de passer d'une chevelure qui a été altérée chimiquement traitée par le wave, les plaques, le lissage la coloration/décoloration ou le défrisage à un cheveu entièrement naturel

Ainsi, deux textures de cheveu vont cohabiter ensemble : une partie altérée chimiquement (qui sera lisse ou à peine ondulée) et une partie naturelle (bouclée, frisée ou crépue). Cette transition est donc la voie vers le naturel. Néanmoins, lorsque l'on possède des cheveux en transition, 9 erreurs sont à éviter à tout prix !

 

1. Ne pas appliquer de soins avant le shampoing

La chevelure en transition est très fragile, car comme nous le savons déjà, elle comprend deux types de cheveux. Par conséquent, l'entretenir correctement est primordial ! Ne pas utiliser de soins adéquats quand on a des cheveux en transition est une erreur à éviter impérativement ! N'hésite pas à appliquer des soins restructurant afin que ta crinière soit nourrie correctement.

Si tu es à la recherche d’un soin nourrissant, je te recommande ce pas le l’Avant-Shampooing aux herbes et aux huiles essentielles de Vioplantes destinés aux cheveux endommagés par des agressions extérieures. Ce soin permet d’apporter de l’hydratation aux cheveux secs, dévitalisés et cassés. 

2. Ne pas hydrater l'intégralité de sa chevelure

Même si une partie de la chevelure a été altérée et se retrouve très rêche par rapport aux longueurs non touchées par les traitements chimiques, hydrate la au même titre que les racines toutes neuves ! En effet, pour que la transition se passe bien, l'hydratation de la totalité des cheveux est importante

N’oublies pas qu’être en période de transition, c’est avoir deux textures de cheveu. Généralement, la partie naturelle a beaucoup plus de mal à retenir l’hydratation que la partie chimiquement traitée. L’idéal serait vraiment d’insister sur les racines et surtout les pointes ! 

Pour une hydratation parfaite, je te recommande la Lotion Capillaire aux protéines de Nature Fresh. Elle permet également de stopper la chute des cheveux, activer la pousse des nouveaux cheveux et favoriser la tenue des coiffures. Idéale pour stimuler la croissance des cheveux ! 

3. Utiliser un peigne à dents fines

Les peignes fins vont casser et arracher les cheveux. Pour les préserver, privilégie l'utilisation d'un peigne à grosses dents, qui sont plus espacées car celui-ci est plus adapté aux cheveux en transition. Par plus adapté, j’entends moins de risque de casses. A chaque type de cheveu son peigne ! 

4. Se servir fréquemment d'appareils chauffants

Erreur ! Erreur ! Erreur ! Tu dois probablement savoir que les appareils chauffants tels que les lisseurs ou les sèches cheveux abîment ta chevelure ! Ils vont considérablement accentuer la casse et empêcher la bonne pousse des cheveux. Une pratique à mettre aux oubliettes le plus rapidement possible ! 

5. Ne pas utiliser de shampooing adapté

Comme dit précédemment, les cheveux en transition sont mixtes. Procure-toi un shampoing adapté à ces deux textures afin que ta crinière soit en meilleure forme possible ! L'étape de nettoyage est primordiale, tu ne dois donc pas négliger le choix du shampoing. 

Pour tes cheveux en transition, je te recommande le Shampooing Cholesterol et Vitamines de Biofusium33 qui restaure et assouplit parfaitement les cheveux. Ses vertus régénératrices réparent la fibre capillaire. Ce shampooing participe à la santé des cheveux en transition

6. Appliquer des produits contenant certaines huiles minérales dérivées du pétrole

Pour que tes cheveux en transition poussent bien, il te faut éviter d'utiliser des produits de mauvaises qualités contenant des huiles minérales car ils ne seront pas capable d'acheminer correctement les actifs et de faciliter leur assimilation par le cheveu. Ce type de produit va étouffer la fibre capillaire et les cheveux se trouvent alors terriblement asséchés ! 

7. Ne pas démêler correctement ses cheveux

Tes cheveux en transition ont besoin d'être démêlés de façon efficace avant et après chaque lavage. C'est une étape importante qui va leur permettre de pousser et de neutraliser les cheveux dévitalisés

Pour ma part, je démêle mes cheveux que lors de mes soins le week-end. Généralement, je les démêle lors de mon pre-poo (avant-shampooing) ou alors après le shampooing. Sinon, dans la semaine, j’évite les manipulations excessives pouvant les fragiliser. 

8. Ne pas couper ses cheveux régulièrement

En période de transition, tu auras besoin de couper tes pointes de façon régulière. En effet, cette étape est nécessaire pour booster le cheveu et le faire pousser plus rapidement. Chaque trimestre, coupe tes pointes allant de 2 voir 3 cm. En prenant l’habitude de te couper les pointes, tu verras que tes nouvelles pointes seront plus fraîches que les anciennes

Alors certes, c’est plus facile à dire qu’à faire, en effet ! Mais sache que sur le long terme, tu seras satisfaite du résultat. 

9. Utiliser des produits asséchants contenant de l'alcool

Pour que la transition capillaire se déroule parfaitement, tu ne dois pas agresser tes cheveux. L'idéal est donc de bannir les produits comportant un surplus d'alcool notamment éthylique afin de ne pas assécher l'intégralité de sa chevelure et freiner la pousse ! Les alcools gras, quant à eux peuvent être utilisés sans problèmes ! 

En résumé,

La période de transition est un moment délicat, qui nécessite une attention particulière sur les deux textures de cheveu : la partie altérée chimiquement et la partie naturelle. Ainsi, après avoir lu ces 9 erreurs à éviter, tu es enfin prête à faire ressortir la nappy girl qui est en toi !

 

| Aucun commentaire pour le moment

Vous avez aimé cet article?

Ajouter un commentaire :